Cinq façons de prévenir l’humidité

Un excès d’humidité dans votre maison peut causer de nombreux problèmes, comme de la condensation dans les fenêtres et l’apparition de moisissures sur les plafonds et les murs.

Cet article vous aidera à comprendre les risques potentiels liés à l’excès d’humidité dans la maison ainsi que cinq façons de la prévenir.

Comment l’humidité peut mener à une réclamation d’assurance

Un taux d’humidité élevé peut être un signe de graves problèmes pouvant avoir des répercussions sur votre maison et, potentiellement, sur votre santé.

Un excès d’humidité dans la maison peut provoquer la dégradation du bois et d’autres matériaux. Il peut également générer une condensation excessive autour des fenêtres, ce qui entraîne la formation de moisissures.

Un taux d’humidité élevé peut également être un signe d’autres problèmes, comme la présence d’eau stagnante sous la maison, autour des fondations ou même des fuites invisibles dans la tuyauterie.

Quel doit être le taux d’humidité dans la maison?

Le taux d’humidité doit être de 30 à 50 % à l’intérieur. Il peut être mesuré à l’aide d’un capteur d’humidité que vous pouvez acheter dans n’importe quelle quincaillerie. De nombreux thermostats modernes ont également une fonction indiquant le taux d’humidité, ce qui vous aide à maintenir un taux d’humidité normal dans la maison.

Problèmes de santé potentiels liés à la moisissure

Un excès d’humidité dans la maison peut polluer l’air intérieur et entraîner la formation et la prolifération de moisissures dans toute la maison.

Santé Canada considère que la moisissure intérieure représente un risque important pour la santé, entraînant des problèmes de santé potentiels, notamment :

  • Symptômes d’allergies respiratoires
  • Asthme
  • Irritation des yeux, du nez et de la gorge
  • Toux et accumulation de mucosités
  • Respiration sifflante et essoufflement

Cinq conseils pour réduire l’humidité dans la maison :

Maintenant que vous comprenez mieux ce que l’humidité peut engendrer, voici cinq conseils simples pour vous aider à la prévenir.

1. Aérez votre maison
Il est essentiel de laisser entrer l’air pour assurer une bonne ventilation afin de réduire la condensation et les autres problèmes causés par l’humidité. Quand il fait beau, ouvrez les portes et les fenêtres pour aider à faire circuler l’air dans votre maison.

2. Investissez dans un déshumidificateur
Les déshumidificateurs éliminent les gouttelettes d’eau de l’air et réduisent le taux d’humidité dans votre maison, ce qui contribue à prévenir la formation de moisissures. Si vous habitez dans une maison, installez le déshumidificateur au sous-sol et faites-le fonctionner en permanence pour maintenir un taux d’humidité approprié.

3. Colmatez les fissures
Empêchez l’air humide de pénétrer dans votre maison en colmatant adéquatement les fissures autour des fenêtres et des portes, là où l’excès d’humidité peut s’infiltrer.

4. Utilisez des ventilateurs d’évacuation dans la salle de bain et la cuisine
L’utilisation de ventilateurs d’évacuation dans votre salle de bain et votre cuisine peut contribuer à empêcher l’accumulation d’humidité dans votre maison. Faites toujours fonctionner le ventilateur quand vous prenez une douche et pendant 5 à 10 minutes après. Cela peut aider à obtenir une humidité normale dans la maison.

5. Mesurez le taux d’humidité avec un hygromètre
Les hygromètres mesurent la quantité de vapeur d’eau dans l’air et peuvent généralement être achetés dans n’importe quelle quincaillerie de quartier. Si votre taux d’humidité est supérieur à 80 %, vous devriez envisager de prendre certaines des mesures mentionnées ci-dessus pour réduire ce pourcentage (le plus rapidement possible).

Si vous avez des questions sur l’assurance habitation, un conseiller de TD Assurance peut y répondre en ligne, au moyen de l’outil de clavardage, ou par téléphone.