Conseils contre la fraude et le vol d’identité

Conseils contre la fraude et le vol d’identité

Fraude. Un petit mot qui peut entraîner une grande frustration chez n’importe quel Canadien. Heureusement, il existe des moyens de s’en prémunir. À la maison, à l’étranger ou en ligne, vous pouvez adopter des mesures pratiques pour éviter la fraude et préserver votre identité. Il est même plus facile que vous le pensez de renforcer votre sécurité.

Voici des conseils simples pour repousser les fraudeurs.

Comment puis-je me protéger?

Pour prévenir la fraude, un logiciel sophistiqué ou une application dernier cri ne suffira pas à vous protéger. Vous avez tout ce qu’il faut pour assurer votre protection. Usez de prudence, d’ingéniosité et de vigilance en matière de finances et vous verrez les problèmes venir de loin. Voici comment :

  •   Protégez votre carte. Composez votre NIP à l’abri des regards indiscrets au moment de régler vos achats. Changez-le souvent. Gardez votre carte en lieu sûr pour qu’elle ne tombe pas dans de mauvaises mains.
  •   Restez alerte quand vous utilisez un GAB. Cachez votre NIP et soyez à l’affût de ce qui se passe autour. Signalez tout élément qui semble suspect concernant l’appareil. Tâchez de conserver les reçus des activités hors GAB pour avoir des preuves tangibles de vos opérations.
  •   Faites le suivi de vos opérations. En parcourant l’historique de vos opérations et de vos dépenses, vous serez à même de repérer tout élément inhabituel entourant vos finances (comme une opération en trop ou manquante). Restez au courant de vos opérations en un simple clic sur une application mobile de services bancaires, sur le site de votre banque ou sur une application fiable pour faire un budget.
  •   Faites des virements de façon sécuritaire. Pour faire un Virement Interac, choisissez une question de sécurité dont seul le destinataire connaît la réponse. Si la réponse à votre question est facile à deviner, par exemple « oui », « non » ou le résultat d’une recherche simple telle que « Quelle est la plus grande ville du Canada? », vous pouvez vous exposer à une fraude. Si votre réponse est un seul mot que vous gardez secret, vous sécuriserez votre Virement Interac.

De nouvelles technologies pouvant prévenir la fraude

Dans un monde de plus en plus numérique, vous pouvez suivre quelques étapes pour réduire votre risque. En fait, il existe plusieurs moyens d’accroître votre sentiment de sécurité.

  • Faites confiance à la vérification en deux temps. Avec ce processus, deux modes d’authentification sont nécessaires pour accéder à votre compte et faire des opérations en ligne. Cette protection supplémentaire rend la tâche plus difficile aux pirates qui voudraient utiliser votre compte.
  • Utilisez votre portefeuille autrement avec des services de paiement mobile. Vous vous inquiétez en remettant votre carte à un commerçant? Vous pouvez garder votre carte dans votre portefeuille en installant une version sur votre téléphone. (Des services comme Apple Pay en sont un exemple.) Vous pouvez faire toutes vos opérations sans remettre votre carte de débit ou de crédit à qui que ce soit.
  • Prenez soin de vos documents. Pour signer, envoyer ou partager des documents confidentiels, vous pourriez mettre en place des moyens comme la signature numérique, le chiffrement de données et des services d’anonymisation afin que vos renseignements restent confidentiels.
  • Fermez vos sessions. Utilisez-vous un ordinateur public pour vos affaires personnelles? Fermez vos sessions sur vos comptes et n’enregistrez pas de mots de passe pendant celles-ci. Ainsi, la prochaine personne qui utilisera l’ordinateur n’aura pas accès automatiquement à vos renseignements personnels et à vos comptes.
  • Utilisez un logiciel antivirus. Améliorez votre protection en ligne afin d’éviter des problèmes éventuels causés par des logiciels malveillants et rançonneurs ainsi que d’autres menaces pour votre appareil et votre identité.

Qu’est-ce qui se demande ou non au téléphone?

Il n’y a rien d’anormal à effectuer une opération ou à discuter de finances au téléphone. Cela dit, certains fraudeurs procèdent par voie téléphonique pour vous soutirer des renseignements confidentiels. Voici ce qui se dit ou non au téléphone :

  •   Faites attention à ce que vous révélez à votre interlocuteur. Les fraudeurs n’hésitent pas à se réclamer d’une organisation connue pour obtenir des données personnelles. Rappelez-vous que l’Agence du revenu du Canada et les institutions financières ne vous appellent jamais pour obtenir ce genre d’information. Elles y ont déjà accès et ne vous la demandent pas au téléphone.
  •   Ne donnez jamais votre numéro de compte bancaire ou de carte de crédit ni d’autres renseignements financiers par téléphone, sauf dans les cas suivants : a) vous avez fait vous-même l’appel ou b) vous savez exactement à qui vous parlez. Dans le cas contraire, mieux vaut rester sur vos gardes. Une institution financière bien établie comprendra votre réserve. Si vous décelez une activité douteuse, communiquez notamment avec les organismes d’application de la loi.
  •   Déjouez les arnaqueurs. On pourrait vous exhorter à payer un service que vous n’avez jamais utilisé. Si l’on vous demande par téléphone ou par courriel d’acquitter, par exemple, une prime en retard ou un prêt auquel vous n’avez pas consenti, contrôlez la situation en communiquant avec votre institution financière. Elle peut faire enquête sur la personne qui fait la demande et vérifier si une activité suspecte a été effectuée sur votre compte.
  •   Attention aux faux assureurs qui tentent de vous soutirer des renseignements confidentiels. Ils peuvent tenter d’acquérir vos données personnelles, ainsi que votre argent, en vous proposant des prix « trop beaux pour être vrais » et d’autres offres alléchantes du genre. Tout assureur digne de ce nom s’identifie d’emblée et évoque des détails de votre police que vous pouvez valider. En cas de doute, visitez le site web officiel du Bureau d’assurance du Canada, qui contient des liens vers des répertoires provinciaux d’assureurs, de courtiers ou d’agents.
  •   Investissez dans une protection supplémentaire en optant pour Identité Plus de TD Assurance. Grâce à cette protection avantageuse, si vous subissez un vol d’identité, vous profitez de l’aide de professionnels qualifiés qui travailleront avec vous jusqu’à ce que votre identité soit rétablie à son état original.

Sachez repérer les signes

En matière de prévention, votre habileté à démasquer les fraudeurs est votre plus précieux outil. Si vous êtes un client de la TD et que vous remarquez l’une des activités inhabituelles suivantes, n’hésitez pas à communiquer avec l’équipe de protection contre la fraude. Nous sommes là pour vous aider.

  •   Vous avez reçu des alertes de fraude de votre banque. Par exemple, avec le service Alertes de fraude TD, vous recevrez dorénavant un message texte si nous détectons une opération suspecte effectuée avec vos cartes de crédit TD ou vos cartes Accès TD.
  •   Votre relevé bancaire, livret ou historique en ligne fait état d’opérations inhabituelles. C’est l’un des signes les plus évidents d’un vol d’identité.
  •   On vous appelle concernant une demande de carte de crédit que vous n’avez jamais soumise.
  •   Votre relevé bancaire ou de carte de crédit (ou un document de facturation quelconque) indique un nom que vous ne connaissez pas ou qui ne se rattache pas à votre compte.
  •   Vous remarquez que votre courrier n’est plus livré chez vous.
  •   Vous ne trouvez plus votre carte de crédit, carnet de chèques ou livret bancaire.

Pour mieux vous prémunir contre la fraude et en savoir plus entourant le vol d’identité, informez-vous sur la protection Identité plus de TD Assurance.