Conseils de sécurité – Auto et vélo

Le vélo est une excellente option pour se déplacer en ville. Pas de bouchons de circulation, ni de stationnement à payer. Le vélo, c’est la combinaison parfaite : faire de l’exercice physique, être dehors et profiter du paysage. Non seulement c’est agréable, mais c’est mieux pour l’environnement aussi!

Lorsque vous parcourez la ville à vélo, il est important de connaître les règles de base pour partager la route avec les automobiles et les autres véhicules. Ainsi, non seulement vous circulerez en toute sécurité, mais vous participerez aussi au bon partage de la route.

Conseils de sécurité à l’intention des cyclistes :

  • Roulez à droite ou sur la piste cyclable
  • Roulez de manière prévisible en ligne droite
  • Ne vous laissez pas distraire : à vélo, n’utilisez pas votre cellulaire et ne portez pas vos écouteurs afin de pouvoir communiquer facilement avec les autres usagers de la route
  • Communiquez par signaux votre intention de changer de position ou de direction
  • Donnez les bons signaux
  • Regardez par-dessus votre épaule
  • Ne circulez jamais dans l’angle mort d’un conducteur, car il ne vous verra pas s’il décide de tourner
  • Portez un casque approuvé et bien ajusté
  • Portez des vêtements aux couleurs claires ou faits d’un tissu réfléchissant lorsqu’il fait noir, pour être plus visible
  • Munissez votre vélo de réflecteurs
  • Sachez quel chemin vous allez emprunter et planifiez votre itinéraire

Examinez les cartes indiquant les voies cyclables de ces grandes villes pour planifier votre route en toute confiance!

Toronto – Carte des voies cyclables
Vancouver – Carte des voies cyclables
Montréal – Carte des voies cyclables
Calgary – Carte des voies cyclables
Edmonton – Carte des voies cyclables
Ottawa – Carte des voies cyclables
Winnipeg – Carte des voies cyclables
Brampton – Carte des voies cyclables
Mississauga – Carte des voies cyclables
Hamilton – Carte des voies cyclables

En ville, si vous circulez en voiture, il est tout aussi important d’être conscient des cyclistes autour de vous et de connaître les règles élémentaires du partage de la route. Ces conseils permettront à tous de se rendre à destination en toute sécurité.

Conseils sur le partage de la route avec les cyclistes :

  • Conduisez prudemment
  • Cédez le passage aux cyclistes
  • Portez attention aux signaux des cyclistes, par exemple : pour indiquer un virage à droite, les cyclistes tendent leur bras droit
  • Gardez une distance sécuritaire de un mètre derrière les cyclistes, car les vélos ne sont pas équipés de feux de freinage pour indiquer un ralentissement ou un arrêt
  • Lorsque cela est possible, établissez un contact visuel avec les cyclistes
  • Pour éviter les collisions avec des cyclistes aux intersections, rappelez-vous ceci :
    • Lorsque vous tournez à droite, mettez votre clignotant et regardez bien dans vos miroirs, y compris dans l’angle mort de droite, pour être sûr de ne pas couper un cycliste
    • Avant de tourner à gauche, arrêtez-vous et vérifiez si des vélos s’en viennent
    • À une intersection, vérifiez si des cyclistes attendent pour tourner à gauche
    • Ne klaxonnez pas inutilement. Si vous jugez que vous devez utiliser le klaxon, appuyez dessus rapidement et légèrement lorsque vous êtes encore à distance de la personne à vélo, pour ne pas l’effrayer.

Puis-je assurer mon vélo?

Pour assurer votre vélo, vous devez souscrire une assurance habitation. L’assurance pour votre vélo relève de l’assurance de biens meubles; vous pouvez alors être sûr que votre vélo serait couvert en cas d’incendie, de vol ou d’autres dommages accidentels. Cette assurance peut couvrir votre vélo en cas de perte ou de dommages, qu’il soit à l’intérieur de votre maison ou temporairement hors de votre résidence. Par exemple, si vous cadenassez votre vélo devant un commerce, il est considéré comme « temporairement hors de votre résidence » et, en cas de vol, pourrait donc être couvert par l’assurance de biens meubles (certaines conditions s’appliquent). S’il vous arrivait de blesser quelqu’un accidentellement ou d’endommager ses biens avec votre vélo, votre assurance habitation vous protégerait contre une poursuite en responsabilité.

Si vous possédez une assurance habitation, les vélos sont couverts jusqu’à une certaine limite, qui dépend du type d’assurance que vous avez. Votre police d’assurance habitation comprend également des conditions particulières pour les vélos. Ces conditions doivent être respectées, conformément à votre police d’assurance, pour que vous puissiez toucher le montant maximum possible en cas de perte de votre vélo.

Rappelez-vous que l’assurance habitation est généralement conçue pour des pertes plutôt importantes et qu’il est peu probable que vous fassiez une demande d’indemnisation uniquement pour votre vélo. Pourquoi? Parce que la franchise d’assurance est susceptible d’être plus élevée que la valeur de votre vélo en tant que telle. Vous finiriez par sortir de l’argent de vos poches sans rien obtenir.

Par contre, si la valeur de votre vélo est supérieure à la franchise d’assurance, alors cela pourrait valoir la peine de faire une demande d’indemnisation. Mais, c’est un pensez-y-bien, car vous pourriez perdre l’escompte dont vous pourriez profiter si vous ne faites aucune demande pendant cinq ans.

Vous pourriez également souscrire une assurance seulement pour votre vélo, ce qui serait plus avantageux, car cette assurance couvrirait le coût total de remplacement, mais avec une franchise moins élevée que votre police de base.

Nous vous recommandons de parler à un conseiller pour vous assurer d’avoir une protection adaptée à vos besoins.


Mentions juridiques

Sites utilisés :

https://www.toronto.ca/services-payments/streets-parking-transportation/cycling-in-toronto/safety-and-education/safety-tips/

https://www.ontario.ca/fr/document/guide-officiel-de-lautomobiliste/partager-la-route-avec-dautres-usagers

Site pertinent :

http://td.fr.mediaroom.com/2019-04-09-TD-Assurance-cree-le-Conseil-consultatif-sur-les-changements-climatiques