Ce que signifie « non assurable » pour vous

Lorsque vous souscrivez une assurance, vous voulez vous sentir protégé en toutes circonstances. Toutefois, certains risques ne sont pas couverts. Que devriez-vous savoir sur les risques non assurables et les exclusions? Découvrez-le à l’aide de ce guide utile.

Qu’est-ce que les risques non assurables?

Lorsqu’une compagnie d’assurance n’est pas en mesure de couvrir une personne ou une chose ou qu’elle refuse de le faire, on dit qu’elle est «non assurable».

Avec TD Assurance, les documents de votre police contiennent tous les détails sur les risques couverts et ceux qui sont exclus ou considérés comme non assurables.

Le risque décrit la probabilité que certains événements se réalisent. Les assurances visent à fournir une couverture en cas d’événements improbables (sur le plan de la fréquence, de leur caractère prématuré ou inopportun ou bien de leur intensité), contrairement à ceux dont la survenue est très probable. Règle générale, un risque considéré comme prévisible n’est pas couvert. Par exemple, les compagnies d’assurance ne couvrent pas l’usure normale des meubles de votre salon parce qu’il est très probable qu’elle se produise.

Qu’est-ce qu’une exclusion?

Dans le même ordre d’idées, les exclusions (souvent des catastrophes naturelles) sont les risques jugés trop probables par une compagnie d’assurance et qui ne sont pas couverts. Par exemple, si votre maison se trouve à un endroit où les glissements de terrain sont fortement à prévoir, les dommages causés par ce type d’événement ne seront pas couverts.

Cela dit, un risque non assurable pour une compagnie d’assurance donnée ne l’est pas nécessairement pour d’autres (chacune prend grand soin d’établir l’étendue de sa police). Certaines offrent des produits d’assurance à risque élevé ou à risques spéciaux qui protègent advenant des situations qui sont rarement couvertes. Ils s’accompagnent toutefois de primes salées, car les montants versés aux assurés dans le cadre d’une éventuelle réclamation sont habituellement assez élevés.

Le risque non assurable en matière d’assurance auto

Dans le domaine de l’assurance auto, rares sont les cas où un conducteur est « non assurable ». Les compagnies d’assurance examinent tout de même quelques facteurs importants au moment de déterminer votre admissibilité. Votre dossier de conduite joue un rôle important à cet égard. Pour éviter tout refus, un bon comportement au volant constitue votre meilleure stratégie. Si des contraventions, des arrestations et des condamnations figurent à votre dossier, un assureur pourrait y voir un signe que vous présentez un gros risque. Des crimes graves comme la conduite avec facultés affaiblies pourraient même vous empêcher de renouveler votre police d’assurance actuelle. Une conduite responsable témoigne de votre attitude respectueuse, mais elle joue également en votre faveur en matière d’assurance.

Les accidents de voiture attirent l’attention des compagnies d’assurance. Mais pas de manière positive. Un accident ou deux, ça passe. Par contre, les accidents à répétition font sourciller. Autrement dit, vos antécédents déterminent votre crédibilité. Les compagnies d’assurance se fondent sur votre passé pour établir le niveau de risque que vous présentez. Si votre dossier révèle une tendance aux accidents, elles présumeront que vous en ferez d’autres.

Certaines choses sont indépendantes de notre volonté. Il arrive qu’une simple malchance occasionne des dommages au véhicule qui ne sont pas couverts. Il est important que vous connaissiez l’étendue de votre police. Parlez à l’un de nos conseillers pour en savoir plus ou si vous avez des questions liées à vos besoins en assurance.

En ce qui concerne le véhicule, certaines pertes ne sont pas assurables. Les événements très probables (crevaison, usure normale, bris mécaniques, etc.) entrent dans cette catégorie et ne sont pas couverts dans la plupart des régimes d’assurance.

Le risque non assurable en matière d’assurance vie

Certains facteurs peuvent rendre difficile, voire quasi impossible, l’adhésion à une assurance vie. En gros, vous pourriez faire l’objet d’un refus à cause de certains troubles de santé préexistants. Mais heureusement, ils ne constituent pas toujours un frein définitif. La plupart du temps, la compagnie d’assurance tiendra compte des renseignements en matière de santé fournis dans la demande et mènera une évaluation fondée sur des facteurs de risques (aspects médicaux, santé et style de vie) pour déterminer votre admissibilité et le coût des primes.

Un style de vie trop risqué peut rendre une personne non admissible à l’assurance vie. Si vous occupez une profession très dangereuse, une compagnie d’assurance pourrait être réticente à vous offrir une police, ce qui ne veut pas dire pour autant que votre demande sera refusée d’emblée. Toutefois, certains métiers ne sont pas propices aux assurances (pensons à celui de cascadeur professionnel, par exemple).

Le risque non assurable en matière d’assurance habitation

Une maison qui a grandement besoin de réparations pourrait être jugée « non assurable ». La compagnie d’assurance examinera d’abord les risques potentiels liés au fait d’habiter dans une maison en piètre état. Si elle en conclut que le risque est trop élevé, elle refusera d’offrir une couverture.

Par ailleurs, certains événements ne sont pas couverts dans le cadre d’une assurance habitation. Les dommages causés par la guerre, l’infestation d’animaux nuisibles et le bris de tuyaux dû au gel ne sont pas couverts, peu importe le type de police que vous avez souscrit. Certains risques sont exclus des polices de base (par exemple, les inondations et les tremblements de terre), mais ils peuvent être couverts au moyen d’une protection facultative. Aussi, vaut toujours mieux savoir à l’avance ce que couvre cette protection facultative.

Malgré les risques non assurables et les exclusions, le vaste éventail de protections offertes par les assurances pourrait vous surprendre.

Vous souhaitez en apprendre plus sur la manière dont votre couverture d’assurance est déterminée? Nous sommes là pour vous aider! Cliquez ici pour communiquer avec nous. Nos conseillers sont disponibles de 8 h à 20 h du lundi au vendredi et de 9 h à 16 h le samedi. Vous préférez clavarder? Pas de problème. Cliquez ici pour clavarder avec un conseiller TD.