Pourquoi il vous faut une protection contre les dégâts causés par le mazout

Une police d’assurance habitation standard ne couvre pas les dégâts causés par le mazout. Ainsi, si votre réservoir fuit, votre propriété et vos biens pourraient être sérieusement endommagés, et vous seriez responsable de tous les coûts de nettoyage. Les fuites de mazout peuvent également causer des incendies ou des dommages à l’environnement, comme la contamination des eaux souterraines. C’est pourquoi il est judicieux de choisir une protection contre les dégâts causés par le mazout afin de vous couvrir et de protéger votre propriété.

Voici ce qui est compris dans la protection contre les dégâts causés par le mazout:

  •   Protection en cas de perte ou de dommages causés à vos biens en raison d’un débordement ou d’une fuite accidentels de mazout d’un réservoir, d’un appareil ou des tuyaux d’alimentation branchés à un système de chauffage en fonction.
  •   Coûts de nettoyage et de décontamination ou de réparation des lieux.
  •   Jusqu’à 25 000 $ pour les arbres, les arbustes et les plantes, jusqu’à un montant maximum pour chacune de ces catégories, incluant l’enlèvement des débris pour tout arbre, arbuste ou plante faisant partie de l’aménagement paysager des lieux.
  •   Vous n’êtes pas couvert si des pertes ou des dommages sont causés par des fuites ou des débordements de mazout répétés ni si les dommages sont causés pendant que l’immeuble est en construction ou vacant. Des options de protection supplémentaires peuvent vous être proposées. Veuillez communiquer avec un conseiller.

En cas de conflit entre l’information incluse dans le présent site et votre police d’assurance, votre police d’assurance prévaut. Votre police d’assurance contient des limitations et des restrictions qui varient d’une province à l’autre et qui peuvent avoir des répercussions sur votre protection ou déterminer si une indemnité vous sera versée ou non. Les renseignements et les exemples présentés dans cette section sont fournis à titre indicatif seulement. Ces renseignements ne constituent pas des conseils juridiques ou des conseils d’assurance. Vous devriez toujours communiquer avec un conseiller en assurance avant de prendre quelque mesure que ce soit.

Partager cet article