Assurance des copropriétaires 101

Beaucoup de propriétaires de condo ne savent pas qu’ils doivent avoir leur propre assurance habitation en plus de celle de leur association de copropriétaires. La police d’assurance d’un immeuble (communément appelée la police de base) ne couvre habituellement que les aires communes, comme l’entrée, les ascenseurs et la salle d’entraînement, mais ne couvre pas les biens personnels d’un propriétaire. Elle ne couvre pas non plus les améliorations que vous apportez, les dommages causés aux autres logements ni votre responsabilité si un visiteur se blesse chez vous. Bien qu’il ne soit pas toujours obligatoire de souscrire une police d’assurance distincte pour votre condo, cela est fortement recommandé. En plus des raisons habituelles pour souscrire une assurance habitation (c’est-à-dire protéger votre investissement), vous pourriez être responsable d’effectuer des réparations majeures à titre de copropriétaire. En effet, la police de base de la copropriété contient souvent des règles stipulant que, si la cause des dommages provient de votre logement (par exemple, si un tuyau se brise chez vous et que l’eau se propage aux autres logements), vous pourriez être responsable de payer en entier la franchise prévue par la police de base (qui pourrait s’élever à des dizaines de milliers de dollars). Votre propre police d’assurance peut alors aider à couvrir une telle dépense. Déterminer quel type d’assurance des copropriétaires vous convient peut être compliqué. À TD Assurance, nous pouvons vous aider à trouver une solution d’assurance qui peut s'adapter à vos besoins individuels.

D’abord, vous devez connaître la signification de quelques termes de base.

  •   L’assurance tous risques couvre votre immeuble et son contenu pour les pertes dues à une vaste possibilité de causes (risques), à moins d’exclusions spéciales comme des dommages causés intentionnellement.
  •   L’assurance responsabilité civile vous couvre si vous causez de manière non intentionnelle des blessures à une personne ou endommagez certains de ses biens et que vous devez payer des dommages. (Exemple : Quelqu’un glisse et fait une chute dans votre entrée, se casse une jambe et ne peut plus travailler pendant une certaine période.)
  •   L’assurance des biens meubles couvre vos biens (y compris quand vous êtes en voyage) pour les pertes dues aux causes (risques) les plus communes, jusqu’à un certain montant.
  •   Avec la protection valeur à neuf, le coût de remplacement du contenu de votre domicile par des biens neufs est couvert, sans dépréciation.
  •   La protection pour les frais de subsistance supplémentaires vous aidera à payer les dépenses raisonnables et nécessaires (comme les coûts d’hôtel et de nourriture) dans le cas où vous seriez obligé de quitter votre domicile pendant une certaine période en raison d’une cause (risque) couverte.
  •   La protection des améliorations vous indemnise pour les sommes que vous avez investies dans l’amélioration de votre condo par rapport à la construction originale, jusqu’à un montant maximal. Par exemple, le plancher de votre logement était à l’origine couvert d’un tapis de qualité moyenne d’une valeur de 5 000 $, que vous remplacez par un tapis de grande qualité d’une valeur de 10 000 $. Avec la protection des améliorations, vous êtes assuré de recevoir la valeur totale de votre nouveau tapis en cas de sinistre.
  •   La répartition après sinistre vous couvre lorsque vous partagez la responsabilité de parties communes avec d’autres. Votre assureur paiera, jusqu’à un montant maximal précisé dans la police, votre portion des coûts entraînés par des dommages aux parties communes dont vous êtes responsable.

Ensuite, assurez-vous de bien comprendre la police de base de votre association de copropriétaires.

Si vous êtes propriétaire d’un condo, en règle générale, votre unité individuelle vous appartient entièrement, et vous partagez la propriété du reste de l’immeuble. D’un point de vue d’assurance, cela signifie que vous partagez la responsabilité des parties communes de l’immeuble. Normalement, le coût d’assurance de l’immeuble fait partie de vos frais de copropriété. La police de base de l’association de copropriété, de même que le règlement de l’association, devraient énoncer clairement quelles parties de l’immeuble sont couvertes par l’assurance de l’association et quelles parties ne le sont pas.

L’importance de la répartition après sinistre

La répartition après sinistre est un élément important d’une assurance des copropriétaires, car vous partagez la responsabilité de l’immeuble en copropriété à part égale avec les autres copropriétaires. Ainsi, si votre immeuble fait l’objet d’une évaluation spéciale, tous les copropriétaires doivent partager le coût de l’évaluation.

Demandez de quelle manière votre casier de rangement est couvert par votre police

Si certains de vos biens sont entreposés dans un casier de l’immeuble, assurez-vous d’en informer votre assureur. Si votre casier se trouve dans un espace séparé, vous devez le mentionner à votre assureur afin que le casier et son contenu soient protégés adéquatement. Des options de protection supplémentaires peuvent vous être proposées. Veuillez communiquer avec un conseiller. Trouvez la protection d’assurance habitation qui répond le mieux à vos besoins
Partager cet article