Mythes sur l’assurance auto – Départager le vrai du faux

On entend tellement de différentes histoires de différents conducteurs… C’est important de faire la lumière sur ce qui est vrai et ce qui est faux. Regardons de plus près les facteurs qui influencent le prix réel de votre assurance auto.
Nous allons parler de certains des mythes et faits les plus courants. Commençons par quelques questions pour tester vos connaissances. Vrai ou faux?

La couleur de votre véhicule influence votre prime d’assurance.

FAUX

La couleur de votre véhicule n’a aucune importance pour ce qui est de l’assurance. Par exemple, un véhicule rouge ne coûte pas plus cher à assurer. En fait, que votre véhicule soit rouge, bleu, noir ou argenté, votre prime d’assurance sera la même.

Une voiture à deux portes coûte plus cher à assurer qu’une voiture à quatre portes.

FAUX

C’est un mythe de l’assurance auto. D’ailleurs, un véhicule à quatre portes peut, dans certains cas, coûter plus cher à assurer. En effet, lorsqu’une compagnie d’assurance calcule votre prime, elle tient compte du prix du véhicule, des coûts de réparation, de la fréquence des vols et de l’historique des réclamations.

Certains modèles ont une prime d’assurance plus élevée que d’autres.

VRAI

Les compagnies d’assurance tiennent compte du modèle de véhicule. Pour calculer la prime, elles examinent des facteurs comme les coûts de réparation, la fréquence des vols, le vandalisme et les cotes de sécurité.
Par exemple, la prime pourrait être moins élevée pour un véhicule dont les statistiques démontrent qu’il est moins susceptible d’être volé ou impliqué dans un accident. Aussi, la prime pourrait être moins élevée si le véhicule présente de meilleures caractéristiques de sécurité et de conduite ou s’il est moins coûteux à réparer.
Conseil: Si vous voulez acheter un nouveau véhicule, songez à un véhicule classé à faible risque par le Bureau d’assurance du Canada. (Plus le risque est faible, plus le coût d’assurance est bas.)
Découvrez les conséquences d’un accident sur votre prime d’assurance

L’endroit où vous vivez au Canada influence votre prime d’assurance.

VRAI

Au Canada, votre prime d’assurance variera selon que vous vivez dans une région urbaine, suburbaine ou rurale. Les primes d’assurance ont tendance à être plus élevées dans les régions urbaines parce qu’il y a plus de voitures sur la route, ce qui augmente la fréquence des accidents.
Si vous vivez dans une région où le taux de vol de véhicules est élevé, vous paierez probablement plus cher votre assurance. Chaque année, le Bureau d’assurance du Canada publie un palmarès des dix véhicules les plus volés au Canada.Voyez si votre véhicule figure au palmarès >

Si vous avez moins de 25 ans, vous payez plus cher pour votre assurance auto.

VRAI

L’âge est bel et bien un facteur servant à calculer votre prime d’assurance auto, mais il n’est pas le seul. Voici d’autres facteurs dont les compagnies d’assurance tiennent compte :

  • Votre historique de conduite
  • Le type de véhicule que vous conduisez
  • L’usage que vous faites de votre véhicule
  • Le nombre de personnes qui conduisent le véhicule sur une base régulière
  • Votre lieu de résidence
  • Le type de protection que vous choisissez
  • Des facteurs liés au secteur, comme les marchés, l’inflation, les taxes et les règlements.

Les contraventions de stationnement font grimper votre prime d’assurance.

FAUX

Les contraventions de stationnement ne sont pas prises en compte dans votre dossier de conduite ni dans votre assurance. Enfin, une réponse claire à savoir si les contraventions de stationnement ont une incidence sur l’assurance. Toutefois, si vous avez des contraventions non payées, celles-ci auront un effet sur votre capacité à renouveler votre permis de conduire.

Si vous obtenez une contravention pour excès de vitesse, votre prime d’assurance augmentera.

VRAI

En règle générale, les contraventions pour excès de vitesse influencent votre prime d’assurance. Selon la gravité de la situation, votre assurance pourrait être annulée au renouvellement.

Vous n’avez pas à payer la franchise si la police dit que l’accident n’était pas de votre faute.

FAUX

Même si la police juge que vous n’étiez pas responsable de l’accident, votre compagnie d’assurance doit tout de même déterminer si vous devez payer votre franchise.

Si vous avez un accident aux États-Unis, votre assurance auto ne vous protège pas

FAUX

Votre assurance auto est valide partout au Canada et aux États-Unis. C’est donc une bonne idée de toujours avoir avec vous votre certificat d’assurance auto (« carte rose »). Selon votre couverture, vous et votre véhicule devriez être couverts si vous avez un accident aux États-Unis.